Le bon Samaritain
Luc 10.30-37 :  Jésus répond : « Un homme qui descendait de Jérusalem à Jéricho est tombé sur des bandits. Ils lui ont pris tout ce qu’il avait et ils l’ont battu. Puis ils sont partis en le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par le même chemin. Lorsqu’il a vu le blessé, il l’a évité en passant de l’autre côté du chemin. Un lévite est lui aussi arrivé sur les lieux, et il est passé de l’autre côté du chemin. Un Samaritain qui voyageait est arrivé. En voyant le blessé, il a été rempli de pitié. Il s’est approché de lui et il lui a fait des pansements pour ses blessures, après y avoir versé de l’huile et du vin. Il a mis l’homme sur sa propre bête, et il l’a amené à une auberge. Là, il a pris soin de lui. Le lendemain, il a donné deux pièces d’argent à l’aubergiste et il lui a dit : “Prends soin de lui. Tout ce que tu dépenseras de plus, je te le rembourserai à mon retour.” »
  Jésus demande alors : « Lequel de ces trois hommes te semble-t-il être devenu le voisin de celui qui est tombé sur les bandits ? » Le maître de la loi répond : « Celui qui a eu pitié de lui. »
  Et Jésus lui dit : « Va et agis de la même manière ! »