Le repas de noces
Matthieu 22.2-14 : Le royaume des cieux ressemble à un roi qui a préparé un festin pour le mariage de son fils. Il envoie ses serviteurs appeler les invités, mais ceux-ci ne veulent pas venir. Il envoie alors d’autres serviteurs, en leur donnant cet ordre : « Dites aux invités que j’ai préparé mon repas. Mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, et tout est prêt. Venez à la fête. »
Mais les invités n’y font pas attention et ils s’en vont. L’un va à son champ, l’autre à son commerce. Les autres saisissent les serviteurs, ils les maltraitent et ils les tuent.  
Le roi se met en colère. Il envoie ses soldats tuer ces meurtriers et mettre le feu à leur ville. 
Il dit alors à ses serviteurs : « La fête est prête, mais les invités au mariage n’étaient pas dignes de venir. Allez aux coins des rues et invitez au festin tous ceux que vous pourrez trouver. » 
Les serviteurs vont donc dans les rues. Ils rassemblent tous les gens qu’ils peuvent trouver, les mauvais comme les bons. Et la salle de mariage est remplie d’invités. 
Mais quand le roi entre pour voir ses invités, il aperçoit un homme qui ne porte pas d’habit de mariage. «↓Mon ami, » demande-t-il à l’homme, « Comment es-tu entré ici sans habit de mariage ? » L’homme ne trouve rien à dire. 
Alors le roi ordonne à ceux qui servent le repas : « Attachez-lui les mains et les pieds, et jetez-le dehors, dans le noir. Là, il pleurera et il grincera des dents. En effet, les invités sont nombreux, mais peu sont choisis. »
​Voir aussi Luc 14.15-24.
Imaginez refuser une invitation à assister à un mariage royal ! La plus grande fête de votre vie, toutes les dépenses payées ! Pourquoi quelqu'un refuserait-il une telle invitation ? Mais la parabole nous parle de nous-mêmes. Parfois, nous sommes trop pleins de nous-mêmes pour être prêts à accepter l'invitation de Dieu. Mais la salle sera remplie : le roi a un plan : «...les serviteurs sortent dans les rues et rassemblent toutes les personnes qu'ils  trouvent, bonnes et mauvaises, et la salle de mariage est pleine...» 

Oui, les bons et les mauvais sont invités au mariage (pas de surprise : les deux sont aussi représentés dans les églises ! (voir aussi La mauvaise herbe ou Le filet ). Le roi offre à tous des places à son festin. Personne n'est trop jeune, ou trop moche, ou trop stupide, ou trop brisé, ou trop blessé. Mais le roi n'ignore pas le fait qu'un des invités ne porte pas de robe de mariage. Et cette personne semble choquée de découvrir qu'un roi aussi généreux - celui qui invite tout le monde à son festin – se prenne à un invité qui n’a pas pris la peine de s’habiller correctement !

Alors, qu'est-ce qu’on exige de ceux qui souhaitent assister au festin du roi ? Il suffit de porter les vêtements du roi ! L'ancienne tradition consistait à fournir des vêtements de fête à ses invités de mariage. Les seuls qui ne portaient pas les vêtements appropriés étaient soit des intrus - ceux qui s'enfilent dans toutes les fêtes sans y être invités - soit ceux qui refusaient de porter les vêtements que le roi fournissait. Mais le roi avait invité absolument tout le monde - il ne pouvait y avoir de resquilleur ! Donc, cette personne avait simplement décidé que ses propres vêtements étaient assez beaux. Un bon avertissement : nous avons besoin que Dieu nous habille pour être acceptés à son banquet. Si nous pensons que nous pouvons le faire de notre propre chef, nous nous faisons de belles illusions.