(Matthieu 13.18-23) « C’est pourquoi, écoutez ce que la parabole de l’homme qui sème veut dire !  Quand quelqu’un entend le message du royaume et qu’il ne le comprend pas, le Mauvais vient et il s’empare de la parole qui a été semée dans son cœur. Voilà la semence qui tombe au bord du chemin. Celui qui reçoit la semence qui tombe dans des endroits pierreux, c’est quelqu’un qui écoute la parole et qui la reçoit tout de suite avec joie. Mais elle ne s’enracine pas en lui. C’est pourquoi il ne persévère pas longtemps. Aussitôt qu’il a des problèmes ou qu’il est persécuté à cause de la parole de Dieu, il abandonne. Celui qui reçoit la semence qui tombe dans les buissons d’épines, c’est quelqu’un qui entend la parole de Dieu. Mais les soucis de cette vie et les richesses trompeuses de ce monde étouffent alors la parole, qui ne produit pas de fruit. Tandis que celui qui reçoit la semence qui tombe dans la bonne terre, c’est quelqu’un qui entend la parole de Dieu et qui la comprend. En effet, il produit des épis.  L’un porte 100 grains de blé, un autre, 60, et un autre, 30. »
(Matthieu 13.3-9) : Jésus leur parle de beaucoup de choses en se servant de paraboles. Il leur dit :
« Un fermier est allé semer son grain dans un champ. Tandis qu’il sème, quelques graines tombent au bord du chemin. Les oiseaux viennent alors pour les manger. D’autres graines tombent dans des endroits pierreux où la terre est peu profonde. Elles se mettent aussitôt à pousser parce que la terre est peu profonde. Mais quand le soleil est haut, il brûle les plantes. Celles-ci se fanent parce qu’elles n’ont pas de racines. D’autres graines tombent dans les épines. Les épines poussent et elles étouffent les bonnes plantes. D’autres enfin tombent dans la bonne terre et elles produisent des épis. L’un donne 100 grains, l’autre, 60, et un autre, 30. Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ! »
(Voir aussi Marc 4.1-20 ; Luc 8.1-15.)

Le semeur