Nicodème
Jean 3.1-21 :  Un membre du parti des Pharisiens s’appelle Nicodème. C’est un chef parmi les religieux juifs. Il vient voir Jésus pendant la nuit. Il lui dit : « Maître, nous savons que tu es venu de la part de Dieu pour nous enseigner. Personne ne peut montrer des signes miraculeux comme tu le fais si Dieu n’est pas avec lui. » 
Jésus lui répond : « Oui, c’est vrai, je te le dis, personne ne peut voir le royaume de Dieu, s’il ne naît pas de nouveau. » 
Nicodème demande : « Comment un homme peut-il naître quand il est déjà vieux ? Il ne peut pas retourner dans le ventre de sa mère pour naître une deuxième fois ! 
Jésus lui dit alors : « Oui, je te le dis, vraiment, si un homme ne naît pas d’eau et d’Esprit, il ne peut pas entrer dans le royaume de Dieu. Un corps donne naissance à un corps, et l’Esprit donne naissance à l’esprit. Ne sois pas surpris si je te dis : Vous devez naître de nouveau. Le vent souffle là où il veut, et tu en entends le bruit. Mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Ceux qui sont nés de l’Esprit sont comme cela. » 
Nicodème lui demande encore : « Comment de telles choses peuvent-elles arriver ? » 
Jésus lui dit alors : « Tu enseignes en Israël et tu ne comprends pas ces choses ? Vraiment, je te le dis : Nous savons ce que nous avons vu et nous le certifions. Mais vous refusez de croire à notre témoignage. Vous ne croyez pas ce que je vous dis quand je vous parle des choses de la terre. Alors comment me croirez-vous quand je vous parlerai des choses du ciel ? En effet, personne n’est monté au ciel, excepté le Fils de l’homme. Lui, il est descendu du ciel. Moïse a dressé le serpent [sur une perche] dans le désert. Le Fils de l’homme doit être élevé de la même manière. Ainsi, tous ceux qui croiront lui en auront la vie éternelle. Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique pour que tous ceux qui croient en lui ne se perdent pas, mais qu’ils reçoivent la vie éternelle. Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde, mais pour le sauver grâce à lui. Dieu ne juge pas celui qui croit en son Fils. Mais celui qui ne croit pas en lui est déjà condamné, parce qu’il n’a pas cru au Fils unique de Dieu. Le jugement, c’est cela : la lumière est venue dans le monde. Mais les hommes ont préféré être dans l’obscurité plutôt que dans la lumière, parce qu’ils faisaient le mal. En effet, quiconque fait le mal déteste la lumière. Il ne vient pas à la lumière parce qu’il a peur qu’on voie ce qu’il a fait de mal. Or celui qui agit dans la vérité vient à la lumière. De cette manière, on voit les bonnes choses qu’il a faites grâce à Dieu. »
Nicodème voulait qu’aucun de ses collègues du conseil juif ne sache qu’il consultait Jésus. Alors il est venu « de nuit ». Il avait enquêté sur les rapports de guérison (d’un aveugle, d’une femme malade, d’un paralytique, par exemple) et avait conclu que Jésus n’était pas un homme ordinaire.
 
Mais les premiers mots de Jésus le prennent de court : que veut dire « être né de nouveau » ?  Jésus surprend alors Nicodème en introduisant une dimension spirituelle. En tant qu’êtres humains, nous sommes tous nés « d’eau ». Mais Jésus nous demande aussi de l’être « de l’esprit ». Notre entrée dans le royaume de Dieu en dépend.
 
Et la promesse de la vie éternelle résonne dans cette conversation. C’est un cadeau que Dieu offre au monde grâce à son grand amour pour nous. Il ne veut pas que nous nous perdions ; il veut nous sauver ; il veut que nous vivions par la vérité et que nous allions à la lumière.
 
Mais si un « maître en Israël » ne comprend pas cet enseignement, quel espoir nous reste-t-il ? Jésus répond ailleurs à cette importante question : « Et moi, je vous dis : Demandez, et vous recevrez. Cherchez, et vous trouverez. Frappez, et on vous ouvrira la porte. Car celui qui demande reçoit, celui qui cherche trouve et on ouvrira la porte à celui qui frappe. » (Luc 11.9-10) et ici.