Ses commandements

Les plus grands commandements

Marc 12.28-34 : Un des maîtres de la loi s’avance. Il a entendu la discussion, et il a remarqué que Jésus a bien répondu. Il lui demande alors : « De tous les commandements, quel est le plus important ? »  Jésus lui répond : Le plus important est celui-ci : “Écoute, peuple d’Israël ! Le Seigneur notre Dieu est le seul Seigneur. Tu dois aimer le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de tout ton être, avec toute ton intelligence et avec toute ta force”. Et le second est celui-ci : “Tu dois aimer ton voisin comme toi-même”. Il n’y a pas de commandements plus importants que ceux-là. » « Tu dis vrai, Maître, répond l’homme. Tu as raison de dire que Dieu est unique et qu’il n’y a pas d’autre Dieu que lui. Tu dois aimer le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de tout ton être, avec toute ton intelligence et avec toute ta force, et aimer ton voisin comme toi-même, voilà qui est plus important que tous les animaux brûlés et tous les *sacrifices qu’on offre à Dieu ! » Quand  Jésus voit que ce maître de la loi a répondu avec sagesse, il lui dit : « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu . » Et dès ce moment, plus personne n’ose poser de questions à Jésus.

Un commandement nouveau

Jean13.34-35 : « Et je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres. Comme je vous ai aimés, aimez-vous aussi les uns les autres. C’est ainsi que tout le monde saura que vous êtes mes disciples, si vous vous aimez les uns les autres. »
​Jean15.10-17 : « Si vous obéissez à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai obéi aux commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. Je vous ai dit toutes ces choses afin que ma joie demeure en vous et que votre joie puisse être totale.  Voici mon commandement : aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que celui-ci : que quelqu’un donne sa vie pour ses amisEt vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus “serviteurs”, parce que celui qui sert ne sait pas ce que son maître fait. Mais je vous ai appelés “mes amis”, parce que je vous ai fait connaître toutes les choses que j’ai apprises de mon Père. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis. Et je vous ai chargé d’aller, et de produire du fruit . Votre fruit doit durer, afin que quoi que vous demandiez au Père en mon nom, il puisse vous le donner. Voilà ce que je vous commande : aimez-vous les uns les autres. »