Un aveugle
Jésus sort du temple… (Jean 9.1-7) : « En chemin, il voit un homme qui est aveugle depuis sa naissance. Les disciples de Jésus demandent : “Maître, qui a péché ? Est-ce que c’est cet homme, ou est-ce que ce sont ses parents, puisqu’il est aveugle depuis sa naissance ?” Jésus leur répond : “Ce n’est pas cet homme qui a péché ni ses parents. C’est arrivé pour qu’on puisse voir l’œuvre de Dieu dans sa vie. Pendant qu’il fait encore jour, nous devons faire le travail de celui qui m’a envoyé. Quand l’obscurité viendra, plus personne ne pourra travailler. Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde.” Après avoir dit cela, Jésus crache sur le sol. Il fait un peu de boue avec sa salive, et il la met sur les yeux de l’aveugle. Puis il lui dit : “Va à la piscine de Siloé, et lave-toi (Siloé veut dire ‘envoyé’).” L’homme y va donc et il se lave. Quand il revient, il peut voir. »
Selon la croyance de l’époque, tout ce qui arrivait de mal aux gens était la conséquence d’un comportement de pécheur. Mais « ce n’est pas cet homme qui a péché ni ses parents. » C’est arrivé pour qu’on puisse voir l’œuvre de Dieu dans sa vie.
 
Mais cela pourrait aussi expliquer la raison des épreuves que nous traversons ! Le travail de Dieu dans nos vies peut prendre des formes surprenantes. Cependant il suffit de savoir que nos luttes ont un sens pour qu’elles deviennent incroyablement motivantes !
 
​Et Jésus soutient ses paroles en agissant. Il crache sur le chemin poussiéreux. Il se penche et fait de la boue avec la poussière maintenant humide, et la met sur les yeux de l’aveugle. Puis, sans aucune promesse, il envoie cet homme faire une longue marche jusqu’à la piscine de Siloé.
Il y a environ 600 mètres à parcourir entre le temple et la piscine de Siloé[1] (découverte en 2004). Pensez à grande voie comme la rue qui mène à la tour Effel à Paris ou à Times Square à New York. Il y a foule tout au long de la journée. Et c’est à travers cette foule que Jésus demande à cet homme aveugle recouvert de boue de marcher. Mais ni la boue ni la piscine n’étaient nécessaires pour rendre la vue à l’aveugle. Alors, pourquoi Jésus lui a-t-il ordonné d’aller se laver, si ce n’est pour rendre évidente cette guérison ?
Nous tous qui avons entendu (ou lu !) les paroles de Jésus, nous sommes comme l’aveugle : comment et dans quelle mesure allons-nous accepter d’obéir à ses paroles.
 
Certains pourraient décider de ne pas se fatiguer – un aveugle de naissance n’a aucune idée de ce qu’il manque. D’autres seraient plus conscients de leur besoin, mais décideraient que c’est trop difficile d’obéir. D’autres iraient plus loin. Certains – peut-être pas très nombreux – obéiraient et iraient jusqu’au bout. Bien que ne sachant pas exactement à quoi s’attendre, ceux qui suivent les ordres de Jésus verront s’ouvrir un nouveau monde pour eux.

1]   https://fr.wikipedia.org/wiki/Bassin_de_Silo%C3%A9